Dernière publication

cover
  • « L’homme précaire - lecture sexoanalytique de la masculinité »
  • Paru dans la revue Sexualités humaines
  • livraison n°31 (oct-nov-déc 2016)
  • Pages 58 à 79

Séminaire Maladies d'Amour 2016- 2017 :

« L'Amour qui sauve, l'amour qui rend fou »

L’amour, est-ce d’une douce folie, d’une folie creatrice qui souleve des mondes, ecrit des lettres, chante la vie, culbute l’habitude? Ou d’une folie imaginaire voire destructrice ou l’autre idealise ne peut pas me decevoir sans que je meure ou qu’il meure, ne peut pas me quitter ...

L’autre devient tout et moi rien ou l’inverse selon le temps de la danse macabre ? L’amour sans au-dela, juste pris entre deux etres, deux etres qui se perdent a le chercher.

«Aussi inattendu que surprenant, lorsqu’il s’abat sur vous, le coup de foudre peut balayer en quelques secondes tout un monde sagement range. Fini la logique, l’irrationnel fait loi. On se sent leger, on vole, mais parfois on se brule aussi les ailes...» Michel Reynaud

Et l’amour qui sauve ? C’est l’amour qui fait vivre puisque c’est lui qui rend la vie aimable. L’amour qui sauve, c’est donc lui qu’il s’agit de sauver. La melancolie n’est-ce pas la perte de la capacite de s’aimer soimeme? Et le suicide? L’amour de transfert n’est-il pas ce qui permet de mener une analyse a son terme qui s’ouvrira sur la possibilite d’aimer ? Si je me sauve je peux donc aimer ? Quel est donc cet amour qui sauve ? Et si j’aime vraiment je peux sauver ? Comment ? Et qu’est-ce que sauver ou se sauver?

Andre Gide disait : « Ne peut rien pour le bonheur d’autrui celui qui ne sait etre heureux par lui-meme. »

Nous commencons cette sixieme saison en octobre avec un invite : Dominique Bertrand, musicien, ecrivain (Paris) qui interviendra sur « Orphee, la fecondite du chaos ».

Il y aura 9 seances. Pascale Champagne, Jean-Pierre Jacques et Eric Messens assureront chacun une seance.

Pour les autres seances, nous demandons que des participants motives les assument et les introduisent a partir d’une oeuvre (livre, film, peinture...) ou d’un recit clinique.

Au plaisir de vous retrouver pour cette nouvelle traversee ! Pascale, Jean-Pierre et Eric

Concretement : pour plus de renseignements ou s'inscrire, telecharger le pdf

Séminaire « Maladies d'amour »